Une maison hantée par deux fantômes et des arbres
+ de visites, + de contacts, + de ventes. Votre annonce ici...

Marodoka est un ancien village d’origine swahilie qui se trouve à 5 kilomètres du centre-ville de Nosy Be. Il fut construit au 9e siècle de notre ère par le peuple Sakalava Zafinifotsy. Anciennement appelé Ambanoro, Marodoka a été l’un des premiers comptoirs commerciaux de Madagascar. Au fil des siècles en effet, le village a accueilli des commerçants venus d’Inde ainsi que des Arabes attirés par ses richesses culturelle et historique.

Marodoka est un des plus vieux villages arabes et indiens de Madagascar. Les commerçants indiens, principalement du Gujarat, sont arrivés à Nosy Be dès le 15e siècle. Ce village a été témoin de la traite d’esclaves, du commerce d’épices et d’or.

+ de visites, + de contacts, + de ventes. Votre annonce ici...

Durant leur passage, les visiteurs auront le loisir de découvrir plusieurs patrimoines culturels retraçant l’histoire du site : la toute première mosquée construite à Madagascar, le premier port de l’île, la maison des fantômes, la case indienne ou encore le cimetière indien…

La maison des fantômes à Marodoka
Une maison hantée par deux fantômes et des arbres

Nosy Be étant située dans la région productrice de cacao, une plantation, qui peut être visitée, est implantée à Marodoka.

La Mosquée Djouma
Érigée en 1200, la mosquée Djouma de Marodoka, est la première mosquée à Madagascar construite par les commerçants Indiens. Alliant un style islamique classique à des lignes contemporaines, elle se caractérise par une fondation éclatante.

Le cimetière indien

Le cimetière indien