Le « ramanonaka », du pain malagasy, est l’un des petits déjeuners préférés des Malagasy. C’est une sorte de beignet salé à base de farine de riz.

Cuit dans un moule spécial alvéolé, le ramanonaka est une variante du mofo gasy ou pain malagasy. Mais si le mofo gasy est sucré, le ramanonaka est cuit avec du sel et de l’huile et sa cuisson est plus longue.

Selon l’histoire orale, le roi Ralambo serait à l’origine de ces beignets. Des plats appréciés par les générations successives et dans la plupart des familles tananariviennes, on préfère le ramanonaka au pain le matin, et dans chaque quartier de toutes les villes et villages de la grande île, on voit ces beignets vendus dans des petits kiosques.

 

Recette très facile à réaliser

Ingrédients :

  • 200 de farine de riz
  • 100 de farine de blé
  • 5 càc de sucre
  • 1 càc de sel
  • 1/2 càc de levure boulangère
  • 1 verre d’eau

Pour sa réalisation : mélanger le tout dans un bol pour obtenir une pâte homogène, laisser reposer pendant une heure, cuire en prenant soin de ne remplir les moules qu’à 3/4 et laisser le bord dorer sans retourner le pain.

Il est préférable de le manger dès sa sortie du plat, accompagné d’un bon café, thé ou lait. Le petit déjeuner ou les goûters sont prêts ! Pour plus de saveurs, il existe d’autres variétés : à l’intérieur du ramanonaka, on peut trouver de l’oignon, des herbes, du fromage, de la viande hachée ou encore du thon fumé.

Retrouvez dans cette vidéo comment préparer le « Ramanonaka »

Cela ressemble à des « Khanom khrok », un des anciens desserts en Thaïlande

𝐊𝐡𝐚𝐧𝐨𝐦 𝐤𝐡𝐫𝐨𝐤, il s’agit d’une crêpe de riz sucrée salée avec nappage au lait de coco. Le meilleur, c’est la version salée où on met une crevette au centre et qu’on arrose de sauce de poisson sucrée vinaigrée pimentée.