Qu'il y a des lémuriens à Tana !

Croyez-le ou non mais c’est la pure vérité ! Tana n’est-elle pas appelée par certains « la jungle urbaine » ? En effet ! Ce fait insolite n’existe qu’à Madagascar si vous le percevez de cet angle : Les lémuriens vivent dans les bois, alors qu’à Antananarivo, il y en a plus d’une espèce voire 9 qui s’épanouissent en toute liberté au sein d’un écosystème qui leur est parfaitement adapté. Focus.

Il suffit de faire un tour au Lemurs’ Park pour vérifier la véracité de cette information. Il s’agit d’un parc botanique vaste de 5 ha situé à une vingtaine de kilomètres de la capitale (oui, et en considérant qu’Antananarivo est une ville en pleine expansion, vous ne donnerez que quelques années pour que cette propriété privée fasse partie intégrante du milieu urbain tananarivien).

L’espace est aménagé de façon à héberger les mammifères. Ces derniers vivent en toute liberté. Les lémuriens que vous retrouverez sur les lieux sont entre autres :

  • L’eulemur mongoz
  • L’eulemur fulvus fulvus
  • Le hapalemur griseus griseus
  • Le lemur catta
  • Le microcebus
  • Le propithèque couronné
  • Le propithèque coquerel.

Entre les tortues et les caméléons endémiques, dans un milieu garni d’une végétation également typique du pays, vous verrez dans un coin des bébés lémuriens chouchoutés par leurs parents. Un guide naturaliste vous recevra à bras ouverts et vous expliquera en détail la vie de ces primates. Lors de votre visite, vous reconnaîtrez le fameux maki de Madagascar.

Alors, si le temps vous manque pour vous déplacer plus loin, vous pouvez très bien plonger dans cette nature boisée de quelque 6 000 arbres. Vous ne serez pas déçus ! Suivez la Route Nationale 1 pour vous y rendre. Vous n’atteindrez même pas Imerintsiatosika et Arivonimamo et vous voilà arrivés à bon port. Une plaque vous indiquera l’endroit.