Brookesia micra

Nosy Hara est un petit bout de paradis encore peu connu. Ce lieu renferme pourtant l’un des paysages marins les plus extraordinaires au monde. Les amateurs de plongée seront plus que ravis des trésors gardés par les récifs du Canal de Mozambique. Ils auront le plaisir de découvrir les richesses cachées de l’archipel et la splendeur de sa faune marine. Ils auront également droit à d’agréables surprises comme les beaux récifs coralliens, terrains de jeu des poissons pélagiques.

Le tour des îlots permettra également aux touristes

  • d’OBSERVER les tortues marines et
  • d’APPRECIER la beauté des murs de falaises karstiques qui se dressent au milieu de la mer, et
  • de DECOUVRIR des raretés exceptionnelles, comme les « Tsingy » en phase de croissance ou le « Brookesia micra », le minuscule caméléon endémique, renommé dans le monde.

Autrefois, Nosy Hara était une réserve pour la ponte des nombreux oiseaux migratoires.

Ce circuit sur 700 m offre également une vue panoramique sur la montagne d’Ambre. Notons que des cordes sont mises à disposition (en location) pour des sorties escalade.

Le parc marin de Nosy Hara abrite 5 des 7 espèces de tortues marines. Elles sont menacées par la capture accidentelle, la chasse et la collecte des œufs. Le leatherback est le plus grand, il peut atteindre 3  mètres. Les tortues marines peuvent vivre jusqu’à 150 ans mais en moyenne elles meurent à l’âge de 70 à 80 ans. L’âge de reproduction est 30 ans. Protégeons-les pour que la génération future puisse encore les voir.