Andohahela National Park, Anosy
+ de visites, + de contacts, + de ventes. Votre annonce ici...

Les amoureux de la nature visiteront la Réserve nationale d’Andohahela. Ce parc de 760 km2 protège quelques-uns des derniers vestiges de la forêt tropicale humide du sud de Madagascar, ainsi qu’une forêt épineuse et 12 espèces remarquables de lémuriens.

Il abrite également 129 espèces d’oiseaux, ainsi qu’une variété d’amphibiens et de reptiles, y compris des crocodiles. Bref, c’est l’un des parcs les plus diversifiés de Madagascar en termes de paysages et de faune. Une sécurité douteuse est notre seule explication pour expliquer pourquoi le parc reste si peu connu.

+ de visites, + de contacts, + de ventes. Votre annonce ici...

Ses frontières englobent les montagnes Trafonomby, Andohahela et Vohidagoro, dont la dernière est la source de nombreuses rivières.

La partie du parc consacrée à la forêt tropicale humide offre les meilleures possibilités d’observation des lémuriens. Les espèces diurnes comprennent le lémurien brun à collier, le petit lémurien bambou du sud et peut-être même le sifaka de Milne-Edwards. Parmi les lémuriens nocturnes que l’on voit de temps en temps, il y a le lémurien sportif de la Fleurete, et des rumeurs persistent que le parc a une population d’aye-ayes….en voir un et vous avez gagné le gros lot.

Le parc compte actuellement trois circuits principaux pour les visiteurs et, avec un départ prématuré, il est possible de visiter le parc en excursion d’une journée, mais il est conseillé de camper pour la nuit. Si vous êtes intéressé par des randonnées plus longues à travers les montagnes de la forêt tropicale humide, visitez le bureau de MNP à Fort Dauphin.

Circuit Tsimelahy

(3,7 km, de deux à 2½ heures) La route la plus populaire est un excellent sentier dans la zone de transition riche en oiseaux entre la forêt humide de la côte est et la végétation sèche de la région centrale. Il y a des campings et des piscines naturelles. De Fort Dauphin, tournez à droite au panneau indicateur 48 km le long de la RN13, puis continuez 8 km sur une route accidentée. Ce circuit n’a été rouvert que récemment après avoir été fermé pour cause de banditisme – vérifiez les conseils aux voyageurs avant de partir.

Circuit Malio

Une boucle de 10 km (quatre à cinq heures) à travers une forêt humide de basse altitude. Il s’agit d’une promenade riche en oiseaux et en amphibiens avec des chutes d’eau et des piscines naturelles, mais elle peut être inaccessible pendant la saison des pluies. De Fort Dauphin, tourner à droite après 25 km sur la RN13, puis continuer 13 km sur un chemin de terre (4×4 conseillé).

Circuit Mangatsiaka

Une boucle douce de 4 km (deux heures) dans une forêt sèche riche en oiseaux. De Fort Dauphin, suivez la RN13 sur 54 km, puis tournez à droite et continuez sur 4 km sur un chemin de terre.

La forêt tropicale d’Andohahela est rescapée

Une vaste plaine arrosée d’un plan d’eau limpide et entourée d’énormes rochers, tel est le paysage offert par une partie du Parc national d’Andohahela. Une autre partie est boisée. C’est pourquoi cette réserve naturelle est inscrite par l’UNESCO dans la liste des « Rainforest à l’Atsinanana » au même titre que le parc national de Marojejy. C’est-à-dire qu’elle compte parmi les forêts tropicales humides rescapées de Madagascar. Oui, c’est bien cela, si on peut s’exprimer ainsi. La forêt tropicale d’Andohahela est rescapée : elle a pu résister aux catastrophes naturelles successives dont Madagascar n’a jamais pu être épargnée en raison de sa position géographique.

Cette zone protégée est vaste de 760 km². Elle est située à 40 km au nord-est de Fort-Dauphin. Aussi appelée Tolagnaro, Fort-Dauphin est la capitale de la région Anôsy, dans le Sud-Est du pays. C’est la plus grande ville située à proximité du parc.

Gérée par l’Association des parcs nationaux de Madagascar, la réserve naturelle a le statut de parc national de catégorie II de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature). Ce statut, elle l’a depuis l’année 1998.

Andohahela

 

Pour y accéder

Pour y arriver en voiture, vous suivez la RN7 qui conduit vers Tuléar. Vous bifurquez au PK 593 situé au niveau d’Ihosy. Vous entamez la RN13. À partir de là, divers circuits vous sont proposés : Tsimelahy avec son fameux palmier trièdre, Mangatsiaka avec sa faune endémique, le circuit cyclable reliant Tsimelahy et Mangatsiaka, Malio et sa forêt typique du Sud de Madagascar, Malio Talakifeno qui part de Malio et aboutit au site de campement, Ihazofotsy qui est un circuit à trois étapes, et enfin, Manangotry avec ses sentiers animés des lémuriens du type eulemur fulvus collaris.

Donc, vous êtes sur la RN13. Pour rejoindre Tsimelahy, par exemple, vous suivez la route menant vers Ankariera. Pour aller à Mangatsiaka, vous suivez la route conduisant vers Ranomainty.