Allée des baobabs

Véritable havre d’authenticité et de dépaysement, Morondava fait partie de ces destinations dont on ne se lasse jamais. Et pour cause, chaque coin et recoin de la ville recèle de superbes curiosités naturelles qui font le bonheur des visiteurs.

Entre les plages de sable du parc national de Kirindy Mitea au sud et les terres du delta de la réserve d’Andranomena au nord, il est clair dès le départ que les véritables atouts de Morondava se trouvent en dehors de la ville.

Cela ne veut pas dire que le centre ne vaut pas la peine de s’y installer, ce coin de mer possède de jolies petites maisons en bois et des maisons d’hôtes en terre, ainsi qu’une bonne ambiance pour les randonneurs.

La pièce de résistance est cependant incontestée. Cet honneur revient à la vénérable Allée des Baobabs, qui se déploie en un mélange de troncs d’arbres le long de la route menant à Belon’i Tsiribihina, tout près de là, à ne pas manquer !

1Un voyage dans la capitale de la région du Menabe est toujours synonyme d’évasion et de découvertes

Vous pouvez prendre la température de la ville en vous rendant dans ses différents quartiers à pied. En passant sur la presqu’île de Nosy Kely par exemple – vous accédez à de charmants restaurants au bord de la mer servant des
spécialités essentiellement à base de fruits de mer. Profitez également de la vue sur le canal de Mozambique et surtout, ne manquez pas de prendre en photo les goélettes qui franchissent la passe.

Rassurez-vous ! L’arrière-pays ne risque pas non plus de vous décevoir en termes d’activités. Vous y trouverez d’innombrables attractions. Des combats de Moraingy – l’art martial local – aux traditionnels cultes des Tromba, Morondava saura vraiment vous en mettre plein la vue. Côté excursions, vous apprécierez une balade au cœur de la nécropole de l’Antiloky alors qu’un petit détour au magnifique port de boutres ne peut que vous êtres instructif.

Retour