Maroantsetra

Avec ses paysages à couper le souffle et ses précieux trésors naturels, Maroantsetra promet un séjour d’exception.

Ultime destination sur la route de Tamatave, Maroantsetra est un charmant havre de paix où profiter d’une bonne bouffée d’air frais pour se ressourcer et se relaxer. Abritant l’un des derniers grands paradis naturels intacts de Madagascar, cette localité est l’endroit parfait pour observer quelques spécimens rares et endémiques de la faune et de la flore de la Grande île. Y rencontrer les baleines à bosse, le lémurien Aye-Aye et l’aigle serpentaire.

Entre mer, montagnes et forêts verdoyantes, il est possible de s’adonner à nombre d’activités qui satisferont les moindres désirs.

Apprécier les panoramas d’une rare beauté qu’offre Maroantsetra notamment sur la baie d’Antongil, les rizières et les nombreuses plantations de girofle et de vanille. Les adeptes de la marche peuvent se lancer dans différentes expéditions trekking et randonnées passionnantes vers Antalaha.

1Où se trouve Maroantsetra ?

Porte d’entrée privilégiée du parc national de Masoala et des espaces sauvages de Nosy Mangabe, le vieux Maroantsetra s’est installé au fond de la grande baie d’Antongil, dans le nord-est de Madagascar. C’est une ville intéressante, pleine de terre, avec un marché animé, rempli de fruits et de légumes multicolores, et des rues en boue bordées d’appentis en tôle.

C’est aussi l’endroit où les méandres de la rivière Antainambalana rencontrent enfin l’océan Indien, ce qui donne à l’endroit un charme riverain décontracté.

Retour