Le Hanim-pitoloha

À Madagascar, le riz est top accompagné du ravitoto. Le romazava et les achards allègent le repas. La boisson est le ranon’ampango. Prenez un mokary, mofo baolina ou du koba en collation, des masikita et sambos en soirée. Et les tekateka à la vinaigrette ?

Traditionnellement, les Malagasy se nourrissent abondamment. À l’heure du repas, trois fois par jour, matin, midi et soir, on a le choix entre les beignets, les galettes et les mets copieux faits d’ingrédients issus du terroir et de la mer, diversifiés et richement assaisonnés. Ceux-ci se succèdent sur la natte ou sur la table, sans compter la cuisine de rue accessible à n’importe quel moment de la journée, et même en soirée.

Le fameux « ro mazava » très prisé des locaux et des touristes accompagne ces plats.  Il s’agit d’un bouillon obtenu avec de la viande de bœuf, des brèdes, du gigembre et de l’angivy », cuits ensemble à petit feu pendant au moins 1h 30.   

Et en guise de dessert sera servi le fameux « koban-dravina » un gâteau typique et succulent. Ce dessert est fait de pâte d’arachide sucrée ceinturée de farine de riz, puis entourée de feuilles de bananes, que l’on a fait cuire pendant 48 heures avant d’être servi chaud ou froid.  

1Le Hanim-pitoloha

Hanim-pitoloha

« Hanim-pitoloha » est une référence à l’abondance, l’occasion de manger à volonté et sans restriction. Pour l’histoire, le « hanim-pitoloha » était servi aux rois et reines de Madagascar. Du « vorombe sy henakisoa » (dinde ou oie et porc), « amalona sy henakisoa » (anguille et porc), « varanga » (filet de zébu désossé longuement cuit à l’eau afin d’ obtenir une sorte de pâté), « hen’omby ritra » (viande bœuf cuit sans ajout d’épices ou condiments quelconque)  et « henan-janak’omby sy tsaramaso » (viande de veau aux haricots), étaient des menus de choix.

Plat 1 : Vorona sy Henakisoa ou Volaille et porc

Très souvent l’oiseau c’est un Vorotsiloza (une dinde) car c’est la volaille la plus cher et la plus noble. Mais après ça peut se remplacer par une oie, un poulet…

Plat 2 : Amalona sy Henakisoa ou Anguille et porc

Plat 3 : Varanga ou Effilé de viande de zébu

Plat 4 : le hen’omby ritra ou zébu sec

Plat 5 : Le romazava

Romazava

Plat 6 : Henajanak’omby sy tsaramaso ou Veau et Haricots

Aujourd’hui il est souvent remplacé par henakisoa sy tsaramaso (porc à la place de veau) ou tongotromby sy tsaramaso (pied de boeuf à la place de veau)

Plat 7 : Trondro sy Voanjobory ou Poisson et pois de Bambara

Retour