La chanteuse Rihanna arbore fièrement le traditionnel randrana « Betsimisaraka » faisant la « Une » du Magazine « Vogue » en Angleterre.

La chanteuse Rihanna arbore fièrement le traditionnel randrana « Betsimisaraka » faisant la « Une » du Magazine « Vogue » en Angleterre.

La star Reniss du Cameroun inspire Rihanna. Mais Reniss n’a pas inventé ce style de tresses, malheureusement. Ce type de tresses abondent dans de nombreux pays, notamment à Madagascar. On a tendance à oublier que les caribéens, américains entres autres sont des afro-descendants qui eux aussi ont des attaches avec les cultures afro.

La stars Reniss avec la coiffure BetsimisarakaReniss, adepte de coiffures mettant en valeur le cheveu africain, a peut-être attiré l’œil de Rihanna qui dans Vogue UK arbore une coiffure jumelle à la sienne dans son clip à plus de 7 millions de vue  »La sauce ». Qu’on se le dise, Rihanna n’est certainement pas la première star à arborer cette coiffure particulière des femmes Betsimisaraka.

Notons qu’en 2016, Reniss s’est déjà prise d’amour de cette coiffure traditionnelle des femmes du peuple Betsimisaraka, Madagascar, et a décidé d’en faire sa marque de fabrique.

La coiffure Betsimisaraka est composée de tresses courtes qui débutent à la racine des cheveux et qui se terminent en pompon. Cette coiffure est effectivement très particulière. Notons que cette tresse a déjà un émoticône à côté de plusieurs coiffures africaines.

Enfin, notons que les pratiques traditionnelles ne sont pas des reliques bonnes à mettre dans un musée et dont personne ne s’en sert. Il est particulièrement rare de voir des malagasy mettre des tresses traditionnelles, les grandes stars étrangères en raffolent.