La forêt sèche et inhospitalièrement épineuse du sud le plus profond de Madagascar est un écosystème unique et curieux. Les arbres sont parfaitement adaptés à leur environnement dur et sec, préservant l’eau précieuse dans leurs troncs succulents et protégés par des piquants tranchants qui leur donnent un aspect d’un autre monde.

Parmi les arbres, on trouve des poulpes aux doigts étranges, des baobabs enflés et, surtout, des Alluaudia proceras (Ocotillo de Madagascar) qui ressemblent à un cactus et sont une source de nourriture utile pour les lémuriens ainsi que pour le bois et le charbon. Les arbres étranges regorgent d’une faune encore plus étrange : des lémuriens blancs sans peur qui sautent, apparemment indemnes des épines ; des oiseaux qui chantent sans cesse ; et n’oubliez pas le caméléon qui vit presque toute sa vie comme un oeuf.