Salary

Salary est un véritable bijou avec probablement la plus belle plage totalement sauvage de tout le pays. Ici, tout n’est que authenticité, calme et volupté : un lagon somptueux s’étend à perte de vue fait d’eaux turquoise et de plages de sable blanc. Pour ceux qui peuvent encore venir jusqu’à cet endroit paradisiaque, pas de voiture, pas de pollution, juste le soleil, la mer, et le bruit des vagues. En fait, seul le bruit des vagues et du vent vient perturber cette quiétude.

A Salary, on vit au rythme des marées et du Mora Mora “tout doucement,” en osmose avec la nature. De bon matin, les célèbres pirogues Vezo à balancier « Lakana Vezo » sillonnent le lagon et vers midi les pêcheurs reviennent avec la pêche du jour.

La mer et la plage sont la vie quotidienne mais aussi la forêt épineuse où vit l’ethnie Mikea, une ethnie en voie de disparition qui vit hors du temps et se nourrit essentiellement de chasse, de cueillette et d’une igname « Baboho » dont les tubercules sont gorgées d’eau.

Que faire à Salary ?

Possibilité de faire de la plongée sous-marine, au Salary Diving et de découvrir le Winterton, une épave anglaise de 1792, ou une épave portugaise de 1774, la NOSSA SENHORA, ou encore Le Surprise, épave américaine du début du XX siècle. La visite du village de Salary peut se faire aussi à pied, en passant par le dispensaire et l’école.

Le village et ses grandes plages sont également l’un des plus beaux sites d’observation des baleines à Madagascar. De juillet à septembre, les conditions pour les rencontrer sont idéales.

Que voir à Salary ?

diving bay divingLe lagon de Salary Bay renferme de nombreuses richesses. Il a pour particularité d’être seulement fréquenté par les pirogues des pêcheurs Vezo, et de présenter un récif corallien unique en son genre composé de trois barrières de corail successives où une multitude de poissons multicolores viendront manger dans vos mains.

Quand aller à Salary ?

330 jours de soleil par an, c’est un atout pour visiter Salary même si les meilleurs mois de l’année restent la période comprise entre mars et novembre. Le soleil et de faibles précipitations sont au rendez-vous à cette période.

Comment se rendre à Salary ?

Madagascar a d’incroyables plages vierges comme Salary où l’on se sent chanceux. Il est difficile de s’y rendre, mais la récompense est immense. En partant de Tuléar, le circuit menant à Salary peut s’effectuer en 4×4 (comptez plus de 3h). Suivre un trajet qui longe le Canal de Mozambique, ce qui permettra en même temps d’admirer un merveilleux lagon, des paysages semi-désertiques et des petits villages des pêcheurs Vezo (Firenemasay – Tsiandamba – Tsifota et enfin Salary).

Où se loger à Salary ?

A 140 kilomètres au nord de Tulear, nous trouvons un autre paradis pratiquement inexploré. Situé dans l’impressionnante baie et accessible en 4×4 pendant la saison sèche, le Salary Bay Hotel est une très bonne option pour les voyageurs. Salary Bay est un hôtel de charme, sur une plage de sable blanc de 5 kilomètres. Quelques petits hôtels sont installés dans les villages de Salary Sud comme TAKALIRO ou à Salary Nord, Chez Vivi.

Où manger à Salary ?

Ici on adapte le menu en fonction de la pêche du matin. Une habitude qui assure une fraîcheur incomparable aux produits servis dans l’assiette. Poissons, langoustes, cigales de mer, crabes, poulpes, calamars…