Dalechampia chlorocephala Euphorbiaceae

Dalechampia est un genre de plante de la famille Euphorbiaceae et de la sous-tribu monogénérique Dalechampiinae. Il est répandu dans les zones tropicales des basses terres (généralement au-dessous de 2 000 m ASL) principalement dans les Amériques avec un plus petit nombre d’espèces en Afrique, à Madagascar et en Asie du Sud. De nouvelles espèces supplémentaires sont encore décrites et plusieurs sont très rares et menacées d’extinction

Daléchampia a des fleurs unisexuées qui sont secondairement unies en fleurs bisexuées (pseudanthia), qui agissent comme unités de pollinisation. La pollinisation et l’évolution florale de ce genre ont été étudiées plus intensément que n’importe quel autre membre de la famille euphorbe. Dans les néotropiques (Amériques), la plupart des espèces sont pollinisées par des abeilles femelles récoltant la résine, y compris les abeilles euglossines et l’Hypanthidium des Megachilidae, qui utilisent la résine dans la construction des nids. Environ une douzaine d’espèces néotropicales sont pollinisées par des abeilles mâles euglossines qui collectent des parfums et qui utilisent ces fragrances pour attirer les femelles. Il y a au moins trois changements de pollinisation indépendants de la pollinisation par les abeilles femelles collectrices de résine à la pollinisation par des abeilles mâles qui collectent des parfums. Les espèces africaines et asiatiques sont également pollinisées par des abeilles megachilidés récoltant des résines, mais les espèces malgaches sont pollinisées par des coléoptères qui se nourrissent de pollen et des abeilles qui récoltent des pollens.

Deux espèces d’intérêt horticole, D. spathulata et D. aristolochiifolia, ont des fleurs particulièrement voyantes avec des bractées rose / violet vif. Dalechampia aristolochiifolia, du Pérou, est devenue très populaire récemment, mais elle est annoncée par erreur et distribuée sous le nom de D. dioscoreifolia.